Forum de discussions en tout genre (débats, jeux, humour, astuces,actualités...).
Amitié, partage, entraide, convivialité en sont les mots clés. Rejoignez-nous !

 
Derniers sujets
» Citation du jour
Aujourd'hui à 1:41 par Cath

» Gironde: Un tremblement de terre de magnitude 4,9 ressenti à la frontière avec la Charente-Maritime
Aujourd'hui à 1:13 par Jean-Pierre

» Humour en texte de Laurel
Hier à 20:51 par *Annette*

» Un juge interdit l'installation de compteur Linky chez les électro-hypersensibles
Hier à 19:52 par Cath

» Le pape est "un traître, un Judas" : la colère de La Parole libérée après le refus par François de la démission du cardinal Barbarin
Hier à 12:36 par Cath

» Citation du jour
Hier à 0:25 par Cath

» Selon une étude allemande, l'euro aurait particulièrement nui aux Français
Mar 19 Mar 2019 - 16:08 par marie30

» Citation du jour
Mar 19 Mar 2019 - 3:37 par Cath

» Mahjoubi confirme une attaque internet de grande ampleur
Mar 19 Mar 2019 - 1:03 par Jean-Pierre

» Journée de grève nationale: à quoi faut-il s’attendre ce mardi?
Lun 18 Mar 2019 - 23:23 par *Annette*

» Recul de l'âge de la retraite: pour les syndicats, les propos de Buzyn sont une «provocation»
Lun 18 Mar 2019 - 19:26 par marie30

» Ce week-end, Macron s’offre une «pause» au ski à La Mongie
Lun 18 Mar 2019 - 17:52 par marie30

» Les réactions aux violences sur les Champs-Elysées
Lun 18 Mar 2019 - 14:38 par Serpico

» "Dire à nos gouvernements de faire leurs devoirs" : la jeunesse mondiale dans la rue pour le climat
Lun 18 Mar 2019 - 14:36 par Coccinelle

» Au moins un mort dans une fusillade à Utrecht, le tireur en fuite
Lun 18 Mar 2019 - 13:45 par Cath

» Le Havre : une ex-colistière d'Édouard Philippe devant la justice pour avoir diffusé des photos intimes de l'actuel maire
Lun 18 Mar 2019 - 11:43 par marie30

» Citation du jour
Lun 18 Mar 2019 - 0:14 par Cath

» Humour en image par Laurel
Dim 17 Mar 2019 - 20:35 par Laurel

» Explication sur vos rangs
Dim 17 Mar 2019 - 18:19 par *Annette*

» Images rigolotes
Dim 17 Mar 2019 - 18:07 par *Annette*

» Terreur sur le parc Saint-Pierre à Amiens
Dim 17 Mar 2019 - 17:30 par *Annette*

» Le règlement
Dim 17 Mar 2019 - 16:18 par *Annette*

» Citation du jour
Dim 17 Mar 2019 - 1:15 par Cath

» Le carnage de Christchurch stoppé grâce à deux policiers d'une bourgade voisine
Sam 16 Mar 2019 - 10:07 par Cath

» Citation du jour
Sam 16 Mar 2019 - 10:01 par Cath

» "Dire à nos gouvernements de faire leurs devoirs" : la jeunesse mondiale dans la rue pour le climat
Ven 15 Mar 2019 - 21:56 par Cath

» Citation du jour
Ven 15 Mar 2019 - 8:56 par Cath

Les posteurs les plus actifs de la semaine
*Annette*
 
Jean-Pierre
 
Cath
 
marie30
 
Serpico
 
Coccinelle
 
gribouille1963
 
Laurel
 
Hanouche
 
sisimalo
 
ALERTE INFO
Gironde: Un tremblement de terre de magnitude 4,9 ressenti à la frontière avec la Charente-Maritime
INFOS FLASH

VOTRE PROGRAMME TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Partagez | 
 

 La mère de Séréna, bébé dissimulée dans un coffre pendant deux ans, condamnée à cinq ans de prison

Aller en bas 
AuteurMessage
Cath
Cath


Féminin Messages : 2960
Réputation : 6
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 54
Localisation : Hauts de France

MessageSujet: La mère de Séréna, bébé dissimulée dans un coffre pendant deux ans, condamnée à cinq ans de prison   Ven 16 Nov 2018 - 21:55

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
COMPTE-RENDU À l’issue de cinq jours de procès, Rosa Da Cruz a été condamnée à une peine de cinq ans de prison dont trois avec sursis par la cour d’assises de Corrèze…

Rosa Da Cruz a été reconnue coupable de « violences volontaires ayant entraîné une infirmité permanente » sur un mineur de moins de 15 ans par la cour d’assises.

Arrow Elle a été condamnée à une peine de cinq ans de prison dont 3 avec sursis.
Aujourd’hui placée en famille d’accueil, Séréna âgée de 7 ans souffre d’un trouble autistique permanent selon les experts pédiatres qui l’ont examinée.

De notre envoyée spéciale à Tulle (Corrèze),

Le psychiatre Jacques Bernard avait averti la cour jeudi matin. « Une absence de sanction pourrait laisser les choses dans le symbolique, dans le pas matériel » pour Rosa Da Cruz. Après trois heures de délibération et à l’issue de cinq jours de procès, les six jurés et les trois magistrats ont reconnu coupable la mère de Séréna de « violences volontaires ayant entraîné une infirmité permanente » sur sa petite fille et de « privation de soins (…) compromettant » la santé de l’enfant.

Restée muette, la figure cachée par sa chevelure et constamment appuyée sur son poing pendant les débats, l’accusée a été condamnée à cinq ans de prison dont trois avec sursis et à cinq ans de suivi socio-judiciaire. « La cour a voulu prendre en compte votre parcours. Cette décision va peut-être décevoir beaucoup de parties », a lancé à l’accusée le président Gilles Fonrouge pour justifier la peine.

Arrow La reconnaissance du déni de grossesse
Dans la matinée, l’avocat général Olivier Kern avait requis une peine plus lourde de huit ans de prison et cinq ans de suivi socio-judiciaire. « Elle sait que ce qu’elle fait à Séréna lui fait mal, elle sait qu’elle la met en danger et elle sait que c’est qu’elle lui fait vivre n’est pas normal », avait asséné le représentant du ministère public. Avant d’ajouter, plus clément : « Je ne peux ignorer que Mme Da Cruz a fait un déni de grossesse précédemment en 2004, et qu’à la suite de ça (…) elle n’a pas bénéficié d’une prise en charge médicale, psychologique, qui aurait pu la conforter en tant que mère, en tant que femme. Je ne peux davantage ignorer que la naissance de Séréna est le fruit d’un déni de grossesse partiel ».

Arrow Une décision « satisfaisante »
Encadrée par les policiers de l’escorte, Rosa Da Cruz a enlacé sa sœur, présente toute au long de l’audience, et adressé un signe à ses nièces, en larmes. Conduite dès dimanche à la prison de Limoges, la mère de Séréna devrait pouvoir bénéficier rapidement d’un aménagement de peine. Une « décision satisfaisante » pour son avocate Me Chassagne-Delpech qui avait plaidé l’acquittement quelques heures plus tôt. 

Si son avocate a précisé qu’elle ne ferait pas appel de la décision de la cour d’assises, le parquet a dix jours pour envisager cette possibilité. Comme les parties civiles, les jurés ont donc reconnu le déni de grossesse vécu en 2011 par la quinquagénaire et ont pris en considération l’éducation « irréprochable » apportée aux trois frères et sœur aînés de Séréna. Pour autant, le président n’a pas détaillé les motivations du jury. 

Arrow « Une femme de mystère »
Mais sur quoi la cour s’est appuyée pour définir ce qui relève de «la culpabilité intentionnelle» et pour se prononcer sur l’état de conscience de Rosa Da Cruz? À partir de quand cette mère de famille a-t-elle mesuré l'impact de ses gestes sur sa fille, laissée des jours durant dans le coffre de sa voiture ? Difficile de répondre. Incapable de mettre des mots sur cet accouchement traumatique et sur le lien qui l’unissait à sa fille malgré ses carences, l’accusée sera restée « une femme de mystère ».

« Hitchcock disait : 'Une femme de mystère c’est une femme dont les actes parlent plus forts que les mots », a souligné l’avocat de l’association « Enfance et partage », Rodolphe Costantino. Comme l’avocat général, il a déploré la place accordée au débat psychologique sur le déni de grossesse et la « violence que cette femme se fait à elle-même chaque fois qu’elle en vient à se renier ». Selon eux,Rosa Da Cruz a répété à la cour « ne pas s’être occupée de Séréna » pour valider sa thèse du « déni d’enfant ». Impossible selon les experts pédiatres, auquel cas le nourrisson serait mort.

Arrow Retrait de l’autorité parentale
Placée en famille d’accueil depuis 2013, Séréna souffre aujourd’hui d’un « déficit fonctionnel à 80 % » et d’un « syndrome autistique irréversible ». Un état abstrait pour sa mère qui a exprimé à plusieurs reprises sa volonté de « revoir » sa fille ou de « récupérer » l’enfant. Un songe inconcevable pour les pédiatres ou assistants maternels qui ont été auditionnés à la barre.

Réunir la fillette aujourd’hui âgée de 7 ans et sa mère pourrait « réactiver le traumatisme » tant l’équilibre de Séréna est devenu fragile. Un argument entendu par la cour puisqu’elle a retiré à Rosa Da Cruz toute autorité parentale sur son enfant. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Article provenant d'ici
                                             

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenue-chez-cath.forumactif.com
marie30
marie30


Féminin Messages : 785
Réputation : 53
Date d'inscription : 09/11/2018
Age : 58
Localisation : 30

MessageSujet: Re: La mère de Séréna, bébé dissimulée dans un coffre pendant deux ans, condamnée à cinq ans de prison   Sam 17 Nov 2018 - 16:36

une honte elle mérite plus
mes il a plus de justice en France [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

_________________
Avec le temps, les cicatrices finissent toujours par bronzer au soleil, mais elles ne disparaissent jamais.
Revenir en haut Aller en bas
 
La mère de Séréna, bébé dissimulée dans un coffre pendant deux ans, condamnée à cinq ans de prison
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» kardoune
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» peut on manger du hareng frais ou cuit fumé??
» Comment insérer une image d'après Servimg.com ?
» Qu'elles ont étés vos plus grosses tempêtes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Cath :: ON SE CULTIVE CHEZ CATH :: Ca se passe autour de nous-
Sauter vers: