Forum de discussions en tout genre (débats, jeux, humour, astuces,actualités...).
Amitié, partage, entraide, convivialité en sont les mots clés. Rejoignez-nous !

 
Derniers sujets
» Citation du jour
Aujourd'hui à 1:41 par Cath

» Gironde: Un tremblement de terre de magnitude 4,9 ressenti à la frontière avec la Charente-Maritime
Aujourd'hui à 1:13 par Jean-Pierre

» Humour en texte de Laurel
Hier à 20:51 par *Annette*

» Un juge interdit l'installation de compteur Linky chez les électro-hypersensibles
Hier à 19:52 par Cath

» Le pape est "un traître, un Judas" : la colère de La Parole libérée après le refus par François de la démission du cardinal Barbarin
Hier à 12:36 par Cath

» Citation du jour
Hier à 0:25 par Cath

» Selon une étude allemande, l'euro aurait particulièrement nui aux Français
Mar 19 Mar - 16:08 par marie30

» Citation du jour
Mar 19 Mar - 3:37 par Cath

» Mahjoubi confirme une attaque internet de grande ampleur
Mar 19 Mar - 1:03 par Jean-Pierre

» Journée de grève nationale: à quoi faut-il s’attendre ce mardi?
Lun 18 Mar - 23:23 par *Annette*

» Recul de l'âge de la retraite: pour les syndicats, les propos de Buzyn sont une «provocation»
Lun 18 Mar - 19:26 par marie30

» Ce week-end, Macron s’offre une «pause» au ski à La Mongie
Lun 18 Mar - 17:52 par marie30

» Les réactions aux violences sur les Champs-Elysées
Lun 18 Mar - 14:38 par Serpico

» "Dire à nos gouvernements de faire leurs devoirs" : la jeunesse mondiale dans la rue pour le climat
Lun 18 Mar - 14:36 par Coccinelle

» Au moins un mort dans une fusillade à Utrecht, le tireur en fuite
Lun 18 Mar - 13:45 par Cath

» Le Havre : une ex-colistière d'Édouard Philippe devant la justice pour avoir diffusé des photos intimes de l'actuel maire
Lun 18 Mar - 11:43 par marie30

» Citation du jour
Lun 18 Mar - 0:14 par Cath

» Humour en image par Laurel
Dim 17 Mar - 20:35 par Laurel

» Explication sur vos rangs
Dim 17 Mar - 18:19 par *Annette*

» Images rigolotes
Dim 17 Mar - 18:07 par *Annette*

» Terreur sur le parc Saint-Pierre à Amiens
Dim 17 Mar - 17:30 par *Annette*

» Le règlement
Dim 17 Mar - 16:18 par *Annette*

» Citation du jour
Dim 17 Mar - 1:15 par Cath

» Le carnage de Christchurch stoppé grâce à deux policiers d'une bourgade voisine
Sam 16 Mar - 10:07 par Cath

» Citation du jour
Sam 16 Mar - 10:01 par Cath

» "Dire à nos gouvernements de faire leurs devoirs" : la jeunesse mondiale dans la rue pour le climat
Ven 15 Mar - 21:56 par Cath

» Citation du jour
Ven 15 Mar - 8:56 par Cath

Les posteurs les plus actifs de la semaine
*Annette*
 
Jean-Pierre
 
Cath
 
marie30
 
Serpico
 
Coccinelle
 
gribouille1963
 
Laurel
 
Hanouche
 
sisimalo
 
ALERTE INFO
Gironde: Un tremblement de terre de magnitude 4,9 ressenti à la frontière avec la Charente-Maritime
INFOS FLASH

VOTRE PROGRAMME TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Partagez | 
 

 Mystère des bébés nés sans bras : Agnès Buzyn lance de nouvelles investigations

Aller en bas 
AuteurMessage
Cath
Cath


Féminin Messages : 2959
Réputation : 6
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 54
Localisation : Hauts de France

MessageSujet: Mystère des bébés nés sans bras : Agnès Buzyn lance de nouvelles investigations   Dim 21 Oct - 22:21

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dimanche, lors du "Grand jury" RTL-Le Figaro-LCI, Agnès Buzyn a déclaré que de nouvelles investigations ont été lancées pour déterminer l’origine des cas de malformations de bébés nés dans l’Ain.

Arrow Le mystère demeure sur plusieurs cas groupés de bébés nés sans bras: une absence de réponse "insupportable" pour les ministres de la Santé et de l'Ecologie qui lancent de nouvelles investigations, comme le réclamaient des personnalités soupçonnant de possibles causes environnementales. "Nous avons décidé de relancer une enquête" avec l'Anses et Santé publique France pour avoir des "regards croisés" de médecins et d'experts de l'environnement, a indiqué dimanche Agnès Buzyn lors du "Grand jury" RTL-Le Figaro-LCI. "On ne peut pas se satisfaire de dire qu'on n'a pas trouvé de causes, c'est insupportable", a ajouté la ministre de la Santé. "Bébés nés sans bras : s’en remettre à la fatalité n’est pas acceptable", a dit sur Twitter son collègue François de Rugy, ministre de la Transition écologique.

Des cas groupés d'enfants nés sans mains, bras ou avant-bras ont été observés dans l'Ain (7 naissances entre 2009 et 2014), en Loire Atlantique (3 naissances entre 2007 et 2008) et en Bretagne (4 naissances entre 2011 et 2013), à chaque fois dans un périmètre restreint. 

Arrow Dans une première enquête, l'agence sanitaire Santé publique France a conclu début octobre que le nombre de cas de l'Ain n'était pas statistiquement supérieur à la moyenne nationale. A l'inverse, il y a bien eu, selon elle, un excès de cas en Loire-Atlantique et en Bretagne, mais sans cause identifiée. Selon Mme Buzyn, il y a "entre 80 et 100 naissances par an avec des malformations de membres" en France.

Arrow Pesticides soupçonnés
Les causes peuvent être génétiques, liées à des contraintes physiques ou dues à des substances toxiques (alimentation, environnement, voire médicaments dans le cas du thalidomide, anti-nauséeux qui avait fait naître des milliers d'enfants sans bras entre 1957 et 1962). Pour certains élus écologistes comme Yannick Jadot, les pesticides pourraient être à l'origine des malformations, même s'il n'y a pas de preuves scientifiques. Mme Buzyn a également promis qu'il était "hors de question d'arrêter la subvention des registres" y compris du Remera dirigé à Lyon par Emmanuelle Amar, le plus ancien des six registres des malformations congénitales de France, au centre d'une polémique scientifique. Mme Amar conteste les conclusions de Santé publique France sur le fait qu'il n'y aurait pas d'excès de cas dans l'Ain par rapport à la moyenne nationale.

Soutenue notamment par les ex-ministres Corinne Lepage et Delphine Batho, Mme Amar a été qualifiée d'"irresponsable" qui "manipule l'opinion" par l'épidémiologiste Ségolène Aymé, une directrice de recherche émérite de l'Inserm. L'annonce d'une nouvelle enquête est "une grande avancée", s'est félicitée Mme Amar auprès de l'AFP. Cependant, a-t-elle estimé, "on ne doit pas demander à Santé publique France de mener cette enquête. On a beaucoup de scientifiques indépendants de qualité en France. Il faut évidemment qu'on rassemble des gens qui n'ont pas été partie prenante de la polémique".

Arrow Etendre les régistres
Relancer des investigations est "responsable", a réagi de son côté l'ex-ministre de l'Environnement Corinne Lepage.

"C'est l'occasion d'exiger qu'il y ait dans toute la France des registres qui permettent de remonter le temps. On peut parfaitement le faire avec les informations qui sont à la Sécurité sociale qu'on peut analyser, sans porter atteinte à la vie privée. Afin de savoir exactement ce qui s'est passé depuis dix ans", a-t-elle dit à l'AFP. "Qu'il n'y ait pas des registres dans toute la France est un scandale absolu", a-t-elle martelé.

Arrow Sur Twitter, Yannick Jadot s'est dit "heureux de constater que nos deux ministres s‘arment de courage". Mais l'écologiste s'inquiète sur le financement des registres: "Merci Remera et Emmanuelle Amar pour leur pugnacité. Sans eux, nous n’aurions jamais rien su. Pouvez-vous, Agnès Buzyn garantir leur pérennité financière ?"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Article provenant d'ici
                                                       

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenue-chez-cath.forumactif.com
Cath
Cath


Féminin Messages : 2959
Réputation : 6
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 54
Localisation : Hauts de France

MessageSujet: Re: Mystère des bébés nés sans bras : Agnès Buzyn lance de nouvelles investigations   Mer 24 Oct - 19:23

C'est horrible, qu'en pensez-vous ?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenue-chez-cath.forumactif.com
polo
polo


Masculin Messages : 534
Réputation : 47
Date d'inscription : 23/10/2018
Age : 64
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: Mystère des bébés nés sans bras : Agnès Buzyn lance de nouvelles investigations   Mer 24 Oct - 19:56

pour moi il y a quelque chose de bizard dans le coin un produit chimique peut etre dans l'air ou dans le terrain

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Cath
Cath


Féminin Messages : 2959
Réputation : 6
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 54
Localisation : Hauts de France

MessageSujet: Re: Mystère des bébés nés sans bras : Agnès Buzyn lance de nouvelles investigations   Mer 24 Oct - 21:07

J'ai pensé aussi aux produits chimiques dans l'air

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenue-chez-cath.forumactif.com
LILOU
LILOU


Féminin Messages : 474
Réputation : 33
Date d'inscription : 20/09/2018
Age : 41

MessageSujet: Re: Mystère des bébés nés sans bras : Agnès Buzyn lance de nouvelles investigations   Mer 24 Oct - 22:53

C'est un pesticide qui est en cause
Tout comme au MEXIQUE à proximité des plantations d'avocats , les femmes enceintes perdent leurs foetus ou mettent au monde des enfants handicapés avec espérance de vie trés basses
Tout le monde le sait là-bas , les autorités s'en foutent et ces habitants touchés n'ont souvent pas les moyens financiers de partir (c'est un pesticide qui est en cause aussi )

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Cath
Cath


Féminin Messages : 2959
Réputation : 6
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 54
Localisation : Hauts de France

MessageSujet: Re: Mystère des bébés nés sans bras : Agnès Buzyn lance de nouvelles investigations   Mer 24 Oct - 23:26

Le pire c'est qu'on ne fait rien pour stopper

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenue-chez-cath.forumactif.com
Cath
Cath


Féminin Messages : 2959
Réputation : 6
Date d'inscription : 13/09/2018
Age : 54
Localisation : Hauts de France

MessageSujet: «Bébés sans bras» : onze nouveaux cas dans l'Ain   Mar 30 Oct - 23:31

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
L'agence de santé nationale rapporte mardi soir onze cas «suspects» supplémentaires d'enfants nés sans main et originaires du département.

Arrow Nouveaux rebondissements dans l’affaire dite des «bébés sans bras». 
Après un huitième cas identifié dans l’Ain et signalé mardi matin à Libération par Emmanuelle Amar, la directrice du Registre des malformations en Rhône-Alpes (Remera), Santé publique France (SPF) rapporte dans un communiqué dix autres cas «suspects» supplémentaires d’enfants originaires de l’Ain nés sans bras ou sans main entre 2000 et 2014. «Ces cas doivent être confirmés avant d’entamer une analyse de la répartition spatiale et temporelle […] les investigations complémentaires sont en cours», explique SPF à Libération. S’ils étaient validés, ce dossier prendrait des allures de nouveau scandale sanitaire. Sept enfants de ce même département souffrent en effet d’une agénésie transverse du membre supérieur dans un rayon de 17 kilomètres autour du village de Druillat. C’est aussi le cas du dernier bébé répertorié par le Remera. «Il n’a pas de main droite», souligne Emmanuelle Amar qui privilégie les causes environnementales pour expliquer ces malformations en série.

Arrow Si le huitième cas n’a été dévoilé qu’aujourd’hui, c’est parce qu’à l’époque la lettre du pédiatre mentionnant la malformation n’avait pas été ajoutée au dossier hospitalier, plus précisément au «résumé standardisé de sortie». 
«Ce n’était pas encore obligatoire, rapporte la directrice. L’informatisation était en cours et on ne numérisait pas.» Alertée par les médias, la mère du petit garçon né en octobre 2012 dans une maternité du Rhône, et aujourd’hui âgé de 6 ans, a pris contact vendredi avec le Remera. «La maman m’a demandé si son enfant était bien comptabilisé dans les sept nouveau-nés de l’Ain souffrant d’agénésie transverse du membre supérieur. Et ce n’était pas le cas», souligne celle qui est aussi épidémiologiste de formation. Quant aux dix autres cas «suspects» révélés dans la soirée de mardi, ils font suite «à des analyses complémentaires initiées [par Santé publique France] à partir des données hospitalières», écrit sur son site l’agence nationale de santé publique.

Arrow Deux autres «clusters» du même type, comme les appellent les scientifiques pour désigner des phénomènes concentrés dans le temps et l’espace, avaient aussi été signalés dans la commune de Guidel, dans le Morbihan ainsi qu’en Loire-Atlantique. 
Sous la pression médiatique, l’agence Santé publique France s’est finalement décidée à communiquer le 4 octobre, au cours d’une conférence de presse à la Maison de la Chimie à Paris. Si l’analyse statistique communiquée ce jour-là a conclu à des excès de cas par rapport à la moyenne nationale (1,7 pour 10 000 naissances) dans ces deux territoires (1), ce n’est pas le cas dans l’Ain où pourtant le Remera avait relevé un «taux 58 fois supérieur à la normale». Interrogé sur ce point, Jean-Claude Desenclos, directeur scientifique SPF, avait alors argué, sous l’œil de son directeur général, ne pas utiliser «les mêmes méthodes statistiques». Voilà pourquoi, selon SPF aucune étude étiologique n’avait été lancée dans l’Ain ni même dans les deux autres départements. «Nous avons la même façon de faire. Après, tout dépend des chiffres que vous mettez dedans !» s’était alors emportée auprès de Libération Emmanuelle Amar.

Les conclusions de cette analyse statistique sont jugées tout aussi incompréhensibles par l’épidémiologiste et biostatisticien Jacques Estève, ancien directeur de l’unité de biostatistiques du Centre international de recherche sur le cancer et interrogé par nos confrères du Monde. «Le principe de la science est de chercher une cause, non d’arrêter un suivi sous prétexte qu’il n’y a pas de cas récents», rappelle Emmanuelle Amar qui cite à titre d’exemple les scandales de la thalidomide ou de la dépakine, ce dernier ayant émergé notamment grâce aux travaux du Remera.

Inquiétude
D’autres voix se sont élevées pour dénoncer l’attitude de SPF dans cette affaire : celles des anciennes ministres de l’Ecologie, Delphine Batho et Corinne Lepage, des parlementaires de tous bords comme la sénatrice du groupe socialiste Sophie Taillé-Polian, le député PCF Pierre Dharréville. Pour l’eurodéputée écologiste Michèle Rivasi, «c’est la liberté de parole d’Emmanuelle Amar qui a déplu aux autorités sanitaires». Et l’écologiste d’asséner : «Tout ça c’est politique, les enjeux sont importants. […] On veut tuer les lanceurs d’alerte.» Une inquiétude apparemment entendue. D’abord, par l’actuel ministre de la Transition écologique François de Rugy qui, au micro de RTL le 7 octobre a annoncé la poursuite des «recherches» : «On ne peut pas accepter sans réagir.» Ce fut ensuite au tour de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, restée jusqu’alors très silencieuse sur ce dossier, de s’exprimer : «On relance une enquête avec ces deux agences.» La ministre avait par ailleurs assuré qu’il était «hors de question d’arrêter la subvention des registres [des malformations]», (2) y compris du Remera.

Le registre de Rhône-Alpes était sous la menace de mettre la clé sous la porte au 1er janvier 2019 faute de financements – dont une partie provient justement de Santé publique France. Depuis Emmanuelle Amar a bien reçu une lettre lui confirmant la suspension de la procédure de licenciement à son encontre. «Un vrai soulagement», pour celle qui se dit déterminée à se battre «pour qu’une étude soit réalisée et des informations données aux parents».

(1) Pour rappel, trois cas entre 2007 et 2008 pour la Loire-Atlantique et quatre dans le Morbihan entre 2011 et 2013.

(2) En France, il existe six registres de surveillance des anomalies congénitales (Paris, Auvergne, Rhône-Alpes, Bretagne et deux autres en outre-mer), soit 19% des naissances vivantes au total.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Article provenant d'ici
                                                                    

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://bienvenue-chez-cath.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mystère des bébés nés sans bras : Agnès Buzyn lance de nouvelles investigations   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mystère des bébés nés sans bras : Agnès Buzyn lance de nouvelles investigations
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les mystères de la goutte d'eau
» photos mystères...
» Le mystère de la souris enfin résolu
» Sites sur les mystères de l'amour
» Promo de la série Les mystères de l'amour (vidéo et photo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Cath :: ON SE CULTIVE CHEZ CATH :: Ca se passe autour de nous-
Sauter vers: