Twitter  Facebook  AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Ce forum est axé sur toutes les discussions en tout genre.
Pas de discrimination quelle qu'elle soit.
Qui que tu sois, tu y as ta place !


 
Derniers sujets
» Macron réunit 150 patrons à Versailles pour promouvoir l'attractivité française
Aujourd'hui à 16:32 par Cath

»  Le mot qui correspond
Aujourd'hui à 16:25 par Cath

» abecaire prenom homme
Aujourd'hui à 16:24 par Cath

» Qui suis-je ?
Aujourd'hui à 14:59 par Cath

» Tendance: les cheveux lilas
Aujourd'hui à 14:43 par Cath

»  Prince Philip : le jour où il a failli abandonner la reine Elizabeth II sur le bord de la route
Aujourd'hui à 14:21 par LILOU

» "Grand débat national" : comment déposer ses contributions en ligne ?
Aujourd'hui à 14:20 par LILOU

» Je débats, tu débats, nous débattons !
Aujourd'hui à 14:18 par LILOU

» De nouveaux cas de bébés nés sans bras dans les Bouches-du-Rhône
Aujourd'hui à 14:17 par Cath

» le detonnateur
Aujourd'hui à 12:20 par Prof

» abecaire sans lettre e
Aujourd'hui à 12:20 par Prof

» Avocats farcis à la crème de Roquefort
Aujourd'hui à 12:16 par Prof

» Nouveau design
Aujourd'hui à 9:36 par Gerard

» Images rigolotes
Aujourd'hui à 8:38 par Cath

» Citation du jour
Aujourd'hui à 6:59 par Cath

» Citation du jour en image par Laurel
Aujourd'hui à 6:57 par Cath

» Fêtes du jour
Aujourd'hui à 6:56 par Cath

» Oise : un enfant de 5 ans en fugue croise des gendarmes vers 2h du matin par -2°C dehors
Aujourd'hui à 0:13 par Prof

» Il est ou le bonheur de Christophe Maé
Aujourd'hui à 0:11 par Prof

» A la vie, à l'amour de Soprano
Hier à 19:39 par Laurel

» Daniel Guichard - Le gitan (1983)
Hier à 19:18 par Laurel

» On change une lettre
Hier à 18:16 par Laurel

» Comment cultiver des jonquilles
Hier à 17:00 par polo

» Explication sur vos rangs
Hier à 16:43 par polo

» Espace invités
Hier à 14:29 par Gerard

» Le règlement
Hier à 13:43 par Gerard

» Citation du jour
Hier à 3:19 par Cath

Les posteurs les plus actifs de la semaine
Cath
 
Prof
 
Gerard
 
Tifan
 
LILOU
 
Laurel
 
ALERTE INFO

Entre 5 et 10 cm de neige attendus mardi en France

INFOS FLASH
RT FRANCE
Résultat de recherche d'images pour


VOTRE PROGRAMME TV
Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Partagez | 
 

 Gilets jaunes: le gouvernement durcit le ton pour ce 8e week-end de mobilisation

Aller en bas 
AuteurMessage
Prof
avatar


Masculin Messages : 1007
Réputation : 14
Date d'inscription : 18/09/2018
Age : 68

MessageSujet: Gilets jaunes: le gouvernement durcit le ton pour ce 8e week-end de mobilisation   Sam 5 Jan - 11:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Après l'arrestation d'une de leurs figures médiatiques, les gilets jaunes appellent samedi à une huitième journée d'action nationale pour relancer leur mouvement et défier le gouvernement, qui dénonce des velléités "d'insurrection" et réclame le retour à l'ordre.

Place de la Bourse à Bordeaux, places du Capitole et Wilson à Toulouse... Pour cette première mobilisation de l'année 2019, les gilets jaunes se sont donné rendez-vous dans des lieux symboliques, insensibles aux concessions de l'exécutif et au grand débat national qui doit s'ouvrir à la mi-janvier pour faire émerger des revendications.

A Paris, deux principales actions ont été déclarées en préfecture : une marche partira de l'Hôtel de Ville en début d'après-midi pour rallier l'Assemblée nationale et un rassemblement est prévu sur les Champs-Elysées, haut lieu de contestation lors des précédents week-ends. 

C'est près de la célèbre artère parisienne qu'Eric Drouet, figure controversée du mouvement, a été interpellé mercredi soir et placé en garde à vue une dizaine d'heures, provoquant l'indignation de l'opposition et de gilets jaunes, qui ont dénoncé une arrestation "politique" et promis de ne "rien lâcher".

Une journée test
Ce huitième samedi de mobilisation sera de fait un test pour ce mouvement de contestation inédit qui fait vaciller l'exécutif depuis un mois et demi mais qui a donné de légers signes d'essoufflement dans la rue ces dernières semaines. 

Lors de "l'acte VII" du 29 décembre, 12.000 manifestants avaient été recensés en France à midi, d'après le ministère de l'Intérieur qui n'avait toutefois pas donné de chiffre global à la fin de la journée. 

Le ministère en avait dénombré 38.600 le 22 décembre et surtout 282.000 le 17 novembre, lors de l'acte fondateur de ce mouvement qui a d'abord ciblé la hausse du prix des carburants avant de porter des revendications plus larges sur la fiscalité ou le droit à un référendum d'initiative citoyenne. 


Un retour à l'ordre républicain
Fragilisé par cette contestation inédite, le chef de l'Etat Emmanuel Macron avait annoncé le 10 décembre une série de mesures, notamment une hausse de 100 euros des salaires au niveau du Smic, et promis dans ses voeux du 31 décembre un retour à "l'ordre républicain". Mais il n'est pas parvenu à éteindre la fronde.

"La colère va se transformer en haine si vous continuez, de votre piédestal, vous et vos semblables, à considérer le petit peuple comme des gueux, des sans-dents, des gens qui ne sont rien", prévient ainsi le collectif de gilets jaunes "La France en colère" dans une lettre ouverte au président diffusée jeudi soir.

Face à cette détermination, le gouvernement a durci le ton et accuse désormais les gilets jaunes qui poursuivent la mobilisation de vouloir renverser le pouvoir. 

"(Le mouvement), pour ceux qui restent encore mobilisés, est devenu le fait d'agitateurs qui veulent l'insurrection et, au fond, renverser le gouvernement", a estimé vendredi Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement.

Dans un télégramme du 29 décembre, le ministre de l'Intérieur a par ailleurs appelé les préfets à la fermeté et à continuer à faire évacuer, y compris par la force, la "centaine de points de rassemblements" qui subsistent sur les axes routiers en France.

Pour ce week-end, le préfet des Pyrénées-Orientales a notamment interdit toute manifestation de gilets jaunes au niveau des barrières de péage et à la frontière entre la France et l'Espagne, au "vu des risques et des troubles à l'ordre public".

Des manifestants sans gilets?
Pour éviter les débordements qui ont émaillé plusieurs mobilisations, 3.600 CRS et gendarmes mobiles seront déployés samedi en France auxquels s'ajouteront notamment des compagnies de sécurisation et des policiers de la BAC. 

Pour tenter d'échapper aux forces de l'ordre, certains gilets jaunes semblent envisager une nouvelle stratégie basée sur la discrétion. "La France en colère" a ainsi suggéré à ses sympathisants de retirer leurs gilets jaunes samedi pour "se présenter dans les rues (...) comme les simples citoyens qu'ils sont". 

Depuis le début du mouvement, plus de 1.500 personnes ont été blessées, dont 53 gravement, chez les manifestants et près de 1.100 au sein des forces de l'ordre. Dix personnes ont par ailleurs trouvé la mort, principalement lors d'accidents en marge de blocages routiers.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
 
Gilets jaunes: le gouvernement durcit le ton pour ce 8e week-end de mobilisation
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Grève dans le Pays d'Arles (13 - Bouches-du-Rhone)
» Expulsions des étrangers : le nouveau gouvernement va avoir du travail pour rétablir la justice et l’égalité
» Une future maman a une question a 100$ pour la CSQ
» Peut-t-on avoir de l'aide du gouvernement pour démarrer.
» RECETTE SAVON LIQUIDE POUR LES MAINS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chez Cath :: ON SE CULTIVE CHEZ CATH :: Ca se passe autour de nous-
Sauter vers: